Copilibre 69 ?

CoPiLibre 69 est un comité de pilotage du libre dans le Rhône.

Son objectif est de faciliter les échanges entre différentes structures complémentaires gravitant autour du logiciel ou de la culture libre.

CoPiLibre est un collectif à géométrie variable : il ne s’agit pas d’une association, mais d’un regroupement de représentants de structures (essentiellement associatives).

Les structures représentées.

Les actions communes sont, notamment, une participation au salon Primevère, en général vers fin février, la coordination de Libre en fête dans le Rhône en deuxième quinzaine de mars.

En 2013, des acteurs du Copilibre69 se sont retrouvés pour organiser des manifestations dans le cadre de Lyon en biens communs, du 6 au 20 octobre. Voir aussi sur ce site

Ateliers des Communs (17 octobre 2015)

Ateliers des Communs à la MJC Monplaisir

Samedi 17 octobre 2015, 9H – 17H

Les Ateliers des Communs sont l’occasion de co-construire des projets de Communs.

Nous partagerons nos idées et imaginerons leur fonctionnement.

Une journée ludique et participative !

Inscrivez-vous :

Organisation de la journée :

  • 9h Accueil
  • 9h30 Présentation/discussion libre des idées de communs
  • 10h30 Choix collectif des communs à concevoir
  • 11h Début des ateliers de conception des communs retenus
  • 12h30 Repas en commun !
  • 13h30 Ateliers
  • 16h Présentation des communs conçus
  • 17h Goûter de fin des ateliers des communs

 

Proposez un thème sur lequel vous aimeriez construire un Commun (eau, éducation, culture, déplacement énergie, alimentation, poésie, information, journalisme, loisirs, solidarité, sport, santé, ….), vos débuts de réalisation, vos questions, …  en écrivant à morgane@tempsdescommuns.org avec le sujet “ATELIERS DES COMMUNS”.

 

Un commun ? Exemple du Jardin Partagé

Prenons le cas du Jardin d’Yvonne, un jardin partagé créé récemment (2014) à Villeurbanne à l’initiative de l’association Les Jardins en Transition et avec l’accompagnement de l’association Passe Jardin. Cette description est issue des informations du blog du jardin et de l’interview de Anne une usagère du jardin. Merci à elle !

Ce jardin partagé est un “commun” car :

  • c’est l’usage du jardin qui est commun : le terrain (un ancien garage) est la propriété du Grand Lyon avec une convention avec Villeurbanne pour son utilisation.
  • l’accès au jardin est ouvert : une cotisation de 1 à 10 euros par an. Pas d’autre condition que d’être intéressé à l’usage du jardin ( pas de critère de lieu d’habitation par exemple). Un commun n’est pas une communauté, c’est un processus commun pour l’accès à une “ressource”. A l’entrée, un panneau explique le fonctionnement et invite aux permanences. Chacun est bienvenu pour s’intéresser au jardin.
  •  L”association qui s’est constituée  fonctionne de manière classique (AG/CA et bureau) mais la vie  en commun du jardin s’organise autour de réunions mensuelles (avec des exceptions pour les vacances) et surtout des permanences sur place pour travailler, discuter et décider ensemble. Les questions, les projets, les permanences, les travaux, les événements, les relations avec le tissu institutionnel et associatif, …, bref,  toutes les questions sont discutables par tous et les décisions prises en … commun.
  • Pour représenter les usagers, les membres désignés ont une délégation de discussion, mais il va de soi que la décision sera prise en commun. Ce n’est pas une délégation de décision. Cette question a d’ailleurs surpris quand elle a été posée tant “ça allait de soi”.
  • Pour accéder au jardin, il suffit d’avoir le code du cadenas. Chacun peut réaliser les tâches pour lesquelles il s’est engagé. La confiance mutuelle est à la base du projet.
  • Les usagers du jardin se synchronisent et communiquent en utilisant le web et le courrier électronique naturellement, mais aussi l’ardoise et le tableau blanc… 
  • L’usage du jardin est l’occasion d’une formation mutuelle.  Le web mais aussi le travail en commun se complètent pour faciliter la formation mutuelle.
  • Le modèle économique est sain et robuste : un soutien de la ville de Villeurbanne en proportion des 360 m du jardin, les cotisations et quelques subventions liées à des services rendus (par exemple un composteur ouvert au public), beaucoup de récupération et de fabrication locale par les usagers.
  • Le jardin partagé s’inscrit dans l’activité institutionnelle (fête de la musique par exemple) mais aussi dans l’activité des autres jardins partagés et d’une manière générale dans l’activité des autres expériences fonctionnant avec ce même principe du commun  (comme un bar coopératif par exemple). Un commun s’inscrit en effet naturellement dans un tissu de communs organisé aussi bien dans sa dimension verticale (sur des critères de regroupements territoriaux ou fédératifs) et horizontale (sur des critères d’intérêts commun ou de localité).

Le plus important sans doute est la qualité de l’expérience sociale et humaine.

Anne s’enthousiasme : « Pour moi, c’est un sas de décompression. C’est le jardin des possibles. J’y existe pour de vrai.»

Cette notion du tiers lieu (lieu différent de la maison et du travail) comme lieu de vie et d’organisation de la société est caractéristique des communs. Chacun y trouve une place responsable dans un collectif actif.

Anne tient à citer la devise choisie collectivement pour le jardin  « Cultivons le partage, partageons les cultures ».

Nous remercions Anne de s’être prêtée à l’interview pour établir cette rapide description.

yvonne_travail_collectif

Travail collectif pour les pommes de terre.

Affiche pour l'apéro d'Yvonne (jardin partagé)

L’affiche pour l’apéro des voisins au jardin d’Yvonne

Réunion de travail au jardin d'Yvonne

Une séance de travail collectif autour d’une table dans le jardin d’Yvonne

Le collectif était présent le jeudi 9 juillet pour l’arrivée du Tour Tandem Alternatiba sur la place Saint-Jean, à Lyon

IMG_0113

 

A Lyon, Saint-Etienne, Grenoble et Valence, de la Savoie à l’Ardèche, les acteurs du festival « Le temps des communs » de la région Rhône Alpes s’apprêtent  à animer deux semaines d’actions, de réflexions et de partage…

En 2013, la première édition du festival a réussi à faire connaître les « communs » à Lyon et alentours, grâce à l’engagement de collectifs issus des milieux associatifs, scientifiques, économiques et citoyens. Une dynamique remarquable s’est mise en place, presque une trentaine d’initiatives ayant vu le jour : « Troc aux livres » à la Maison Rhodanienne de l’Environnement, « Pistacherie » du SEL Lyon Rive Gauche, « Carto-party » d’OpenStreetMap… et bien d’autres à retrouver sur le site Internet à l’adresse  http://villes.bienscommuns.org/evenement/listItems?tri=byDpt&dpt=69.

L’édition 2015 du festival, renommé « Le temps des communs », entend prolonger et développer cette dynamique en renforçant l’implication des participants et l’engagement de bénévoles dans toute la région Rhône-Alpes. Deux journées transverses proposeront des réflexions autour respectivement des influences des communs sur l’organisation des territoires (http://villeencommuns.sciencesconf.org) et autour des « méthodes de fabrication » de (projets de) communs (http://tempsdescommuns.org/programme-du-festival/).

Cette année, l’objectif du collectif d’organisation du festival est d’offrir un cadre opérationnel capable de mobiliser un public plus large et une organisation adaptée à un fonctionnement ouvert, autogéré et collaboratif, favorisant la réussite des initiatives autour des communs. Fort du soutien de la Région Rhône-Alpes, le festival s’organise pour coordonner et communiquer sur les événements, associer les porteurs de projets, le public et tous les autres acteurs des communs !

Rejoignez Le temps des communs en Rhône-Alpes :

Vous avez besoin d’aide pour organiser vos événements, pour les enregistrer, vous avez des questions relatives au Festival ?

Aux clics citoyens : Festival Numérique de Rillieux

Festival-numerique_2015_programmePremière édition du festival numérique “Aux Clics Citoyens” qui se tiendra à Rillieux-La-Pape (69) du 8 au 11 juillet.

Au programme des ateliers (mapping, infographie, qrcoderies, photo, vidéo), des conférences (adopter les logiciels libres, dégooglisons…), un rallye, des jeux, un forums des métiers.

Ça se passe en plein air et sur plusieurs site (les centre sociaux, MJC, médiathèque…)

Pique-Nique Lyonnais du Libre 2015 : Jeudi 18 juin

Ca brasse et bougeRendez-vous au parc de Gerland à partir de 18h30 pour papoter librement.

Plus de détail dans l’agenda du copilibre69

Radio : Conséquences éco. de la loi sur le renseignement (sur RCF – 2Mai2015))

Lyon SurveilleSamedi 02/05 à 9h15 sur radio RCF Lyon, sera diffusée une émission qui présente les conséquences économiques du Projet de Loi Renseignement. Interviennent les portes paroles de La Quadrature du net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet et Illyse, Fournisseur d’Accès Internet associatif et militant. Rediffusion dimanche soir à 17h30.

Tags:

Les soutiens du rassemblement Lyonnais du 2 mai contre le Projet de Loi sur le Renseignement

Lyon SurveillePlus d’une douzaine d’organisations lyonnaises de de défense des libertés citoyennes et numériques, d’utilisateurs et de professionnels de l’internet soutiennent et seront présentes lors du rassemblement lyonnais contre le projet de loi sur le renseignement ce samedi 2 mai à 15h place des Terreaux.

laquadrature-net_titre_carre_moyen_cadre

Internet et liberté

Entreprises du Numérique Libre en Rhône-Alpes

Entreprises du Numérique Libre en Rhône-Alpes

Pomouvoir le logiciel libre
Pomouvoir le logiciel libre

ALDIL

Association Lyonnaise pour le Développement de l’Informatique Libre

La Mouette - Pour une bureautique libre

La Mouette – Pour une bureautique libre

Conscience et Impact Ecologique

Conscience et Impact Ecologique

Logo CoLibre

CoLibre – Communiquer l’esprit libre

ffdn.svg

Fédération FDN – Fournisseurs d’accès Internet associaitifs

Framasoft.200px

Animateurs de solutions libres – Degooglelisateurs

AtelierInternetLyonnais

Atelier Internet Lyonnais

Illyse

Fournisseur d’accès associatif Lyon et Saint-Etienne

Laboratoire Ouvert Lyonnais

Laboratoire Ouvert Lyonnais

Amnesty International

Amnesty International

Ligue des Droits de L'homme

Ligue des Droits de L’homme

Parti Pirate

Parti Pirate

Tags:

#PJLRenseignement : Report rassemblement lyonnais au samedi 2/5/2015

Le rassemblement contre le projet de loi sur le renseignement (#PJLRenseignement) qui était annoncé pour ce samedi est décalé au 2 mai 2015, très probablement en raison d’une petite erreur de saisie) lors de l’enregistrement auprès de la préfecture.

Considérant que le récepissé de la préfecture fait loi, il est plus simple de décaler notre rassemblement que de s’assurer de sa légalité d’ici demain. Nous vous invitons donc à communiquer ce report auprès de vos réseaux en renvoyant notamment sur la page http://lyon.sous-surveillance.fr

Tags:

http://lyon.sous-surveillance.fr : Mobilisation lyonnaise pour le 25/4 à 15h

Lyon SurveilleSur Lyon, pour informer sur #PJLRenseignement, vous pouvez désormais ajouter l’adresse http://lyon.sous-surveillance.fr à votre communication sur le rassemblement qui aura lieu à Lyon le 25/4 à 15h place des Terreaux.

La Quadrature du net a mis en place ce pointeur vers la page lyonnaise de coordination des actions hébergée par le copilibre69.

Merci à toutes et tous pour votre mobilisation

(#PJLRenseignement = Projet de Loi sur le Renseignement qui instaure des formes très critiquables de surveillance de masse)

Les vidéos primevère 2015 ont fleuries

Salon Primevere des Alter-écologiesDepuis quelques jours vous pouvez retrouver de nombreux acteurs du copilibre69 et invités de l’espace numérique libre du salon primevère en vidéo.

Il n’y a pas qu’eux qui ont bénéficié du studio TNscop mais vous retrouverez pêle-mèle dans leur collection “primevere 2015” sur viméo :

  • Marie-Jo Kopp-Castinel (La Mouette)
  • Pierre-Yves Gosset (Framasoft – Degooglisons Internet)
  • Benjamin Bayart (FDN)
  • Stéphanie Robert (Journées du Logiciel Libre, JDLL)
  • Vincent Mabillot (ALDIL)
  • Hélène Testud (Emmabuntüs)

Encore merci à TNscop pour la qualité de leur accueil et leur disponibilité ainsi qu’aux étudiants de Colibre qui ont pu participer aux captations et aux interviews avec l’exemplarité de Stéphanie Lucien-Brun (lafabriqueliens.org)

Tags: ,

Le Temps Des Communs 2015 Lyon recherche Chargé de développement stagiaire

frise_lyonBC2015-500pxLe chapître lyonnais du festival le Temps des Communs qui aura lieu en octobre 2015 recherche un(e) chargé(e) de développement pour

  • développer la dynamique territoriale locale et régionale du festival en lien avec le réseau francophone et les acteurs de terrain
  • coordonner et animer le réseau sur le territoire du Grand Lyon et en région Rhône-Alpes
  • soutenir des initiatives ou événements par un appui spécifique aux porteurs de projets
  • promouvoir la communication du festival auprès des partenaires « presse » et institutionnels
  • appuyer l’organisation de deux initiatives transverses du festival : un colloque-forum « Lieux
    Communs » visant à questionner les liens entre « Territoires, ville contributives et Communs »
    et un Camp sur la fabrication de Communs.

Durée du stage :  6 mois
Localisation : MJC Monplaisir (Lyon)
Profil : De niveau Master, le/la stagiaire est issu, de préférence, d’une formation en développement territorial ou en communication événementielle. Sensibilisé(e) aux alternatives sociales, solidaires, collaboratives ou écologiques, il/elle possède des compétences relationnelles et organisationnelles.
Date limite de réception des candidatures : 22 mars 2015

Télécharger la fiche Chargé(e) de développement stagiaire

Tags: , , ,